Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Iles Malagasy. 12/12/1979-12/12/2015, 36 ans déjà: Rendez-vous à Ambohijatovo

Publié le

Iles Malagasy. 12/12/1979-12/12/2015, 36 ans déjà: Rendez-vous à Ambohijatovo

IREO NOSY MALAGASY (Iles Eparses)
Ny 12 Desambra 1979 no nanambara ny Firenena Mikambana tamin’ny Fivoriambe faha 34 nataony tao New York araky ny Fanapahana N° 34/91 fa:
1 – An’i Madagasikara ireo nosy antsoin'ny Firenena Mikambana hoe: “Iles malgaches de l’Océan Indien” (Nosy Glorieuses, Juan de Nova, Bassas da India, Europa).
2 – Iangaviany ny Governemanta frantsay hifampiraharaha amin’ny Governemanta malagasy amin’ny hamerenana ireo nosy ireo amin’i Madagasikara.

FANDRESENA LEHIBE ho an’ny Fanjakana malagasy izany.

Koa hankalaza izany daty fandresena izany isika, 36 taona aty aoriana ary hanao hetsika lehibe famoriam-bahoaka:

NY 12 DESAMBRA 2015
Amin’ny 9 ora maraina
Eo amin’ny Tsangambaton’ny 29 Marsa 47
Ambohijatovo,
Anananarivo.

Miantso anareo eto amin’ny fb hankalaza izany daty izany na eto Antananarivo na any amin’ny faritany (ny any Fianarantsoa, Nosy Be, Mahajanga sy tanàna maro efa misy mpiandraikitra).

Fanamarihana: ireo nosy ireo no antsoin’ny Frantsay hoe: “Iles Eparses” ary antsointsika Malagasy manomboka izao hoe: “Nosy malagasy” (ny marina dia ireo nosy rehetra anaty faridranomasin’i Madagasikara izay miisa mihoatra ny 200). Tokony hiezaka izany isika hiteny hoe "Nosy malagasy" fa tsy ilay voambolana mahazatra ny frantsay hoe "Iles Eparses".

Iles Malagasy. 12/12/1979-12/12/2015, 36 ans déjà: Rendez-vous à Ambohijatovo
Iles Malagasy. 12/12/1979-12/12/2015, 36 ans déjà: Rendez-vous à Ambohijatovo
Iles Malagasy. 12/12/1979-12/12/2015, 36 ans déjà: Rendez-vous à Ambohijatovo

12 décembre 2015: Soutenons l’élan patriotique !

Publié le mardi 8 décembre 2015

C’est ce samedi 12 décembre qu’aura lieu l’évènement politique majeur de l’année, à savoir la grande marche populaire et pacifique en faveur de la restitution des Iles Eparses à Madagascar.

Ce mouvement initié par des patriotes connus ou anonymes est légitime, même s’il dérange les autorités françaises et malgaches. Le mouvement sera suivi de près par le ministère français des affaires étrangères qui est fort embarrassé. C’est avec la même inquiétude mêlée de gêne que les petits gendarmes français en charge de la sécurité du consulat et de l’ambassade de France à Antananarivo se dissimuleront derrière les rideaux, avec un doigt sur la gâchette. Théoriquement, ils seront soutenus par les forces de l’ordre malgaches sur instruction expresse du régime qui craint des débordements hors de son contrôle. Pourtant, les gendarmes, policiers et militaires malgaches savent au fond d’eux que les revendications de leurs compatriotes sont justes et légitimes. Auront-ils le cœur à faire preuve de zèle excessif en allant jusqu’à disperser les manifestants avec des tirs à balles réelles ? Jusqu’à samedi, il est important que les médias traditionnels et les médias sociaux se mobilisent pour soutenir cet évènement. Celui-ci aura un rayonnement international si des manifestants malgaches brandissent des pancartes en français et en anglais portant les mentions telles que « Rendez nous les Iles Eparses », « Touche pas à mes îles », « Nous défendons notre intégrité territoriale », « Juan de Nova, Bassas da India, Europa et les Iles Glorieuses sont à Madagascar,

« Non au néocolonialisme », « Juan de Nova belongs to Madagascar », « The Malagasy Islands belong to Malagasy People », « Give us back the Malagasy Islands »…Sachant que la Russie soutient Madagascar, des panneaux en russe sont également les bienvenus.

M. GASPARD - La Gazette de la Grande île

Iles Malagasy. 12/12/1979-12/12/2015, 36 ans déjà: Rendez-vous à Ambohijatovo

Mouvement Îles Eparses : Grande manif à Ambohijatovo ce samedi

D’après les organisateurs, 20 000 signatures ont été recueillies lors de la pétition organisée par l’Amicale des anciens sénateurs et conseillers de la Transition au Tahala Rarihasina à Analakely. Durant trois jours, des députés, des opérateurs économiques, des étudiants, des journalistes et de simples citoyens ont exprimé leur soutien au mouvement pour la restitution des Îles Eparses à Madagascar. D’après les explications, cette campagne sera organisée au niveau des 192 «Fokontany» de la capitale à partir de cette semaine. Son extension dans les régions est également envisagée. De leur côté, les dirigeants actuels ont boycotté l’initiative. Aucun représentant de la Présidence et du gouvernement n’a répondu à l’invitation de l’ACS. A noter qu’une résolution y afférente sera présentée auprès du président de la République, Hery Rajaonarimampianina et au Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon dans les jours qui viennent. En tout cas, les anciens sénateurs et conseillers de la Transition envisagent d’aller jusqu’au bout de leur revendication. Une grande manifestation sera organisée à la place de la démocratie à Ambohijatovo le samedi 12 décembre prochain. Et ce, afin de marquer la célébration du 36e anniversaire de la résolution prise par l’ONU le 12 décembre 1979. Selon les explications d’Alain Ramaroson, une demande d’autorisation relative à cette manif a été déposée au bureau de la commune vendredi dernier. Un haut responsable au niveau de la CUA a affirmé qu’aucune demande y afférente n’a été reçue pour le moment.

Davis R - Midi Madagasikara, 7 décembre 2015